Les malheurs de Sophie, de la Comtesse de Ségur

23 Mar

L’action se déroule dans un château de la campagne française du second empire où Sophie habite avec ses parents M. et Mme de Réan. Curieuse et aventureuse, elle commet bêtise sur bêtise avec la complicité critique de Paul, son cousin, qui est bon et tente de lui montrer le droit chemin. Elle a pour amies Camille et Madeleine de Fleurville, des petites filles modèles qu’elle peine à imiter.

Sophie a bercé mon enfance, comme pas mal d’autres d’ailleurs, mais personnellement je l’ai découverte à travers les dessins animés. Et c’est finalement des années après que je le lis pour la première fois. Honte à moi, vraiment, mais ne dit-on pas mieux vaut tard que jamais ? Cela dit, ce fut un superbe retour en enfance que j’ai vécu grâce à ce petit livre, très agréable. Je regrette tout de même de ne pas l’avoir sorti de ma bibliothèque plus tôt, mais bon, il m’a fallut le baby challenge classique pour l’en sortir !

J’ai beaucoup aimé la présentation du livre. En effet, on retrouve un chapitre pour une anecdote, et c’est très plaisant. D’une part, on ne s’emmêle pas les pinceaux – imaginez un peu la chose sans ces fameux chapitres. Mais le top du top, c’est cette petite morale, cette petite maxime si j’ose dire, à la fin de chaque chapitre, de chaque aventure. J’aurais peut-être du le lire étant petite finalement, il aurait pu me permettre – ou pas – de ne pas faire certaines bêtises… (a) Non, plus sérieusement, j’ai beaucoup aimé. Et puis quand on y pense, il fallait les trouver toutes ces bêtises !

Quant aux personnages, j’ai adoré Mme de Réan, la maman de Sophie, qui reste calme la plupart du temps, et lui donne une punition lui permettant de comprendre son erreur, et de ne plus la refaire. Puis il y a Paul, son gentil cousin qui est tout simplement adorable, et qui aime énormément sa cousine. Sophie, quant à elle m’a parfois agacée, en même temps, vu mon âge aujourd’hui ça peut se comprendre. Elle est aussi attendrissante, bien sur, mais sa cruauté envers les animaux m’a franchement dérangé.  Il n’empêche que sa mère aurait du lui acheter des plantes plutôt que de la laisser en compagnie d’animaux. Enfin bref ! C’était à croire qu’elle le faisait exprès. Mais le reste du temps, elle m’a beaucoup amusé, ou touchée, surtout lorsqu’elle se rends compte des erreurs qu’elle a faites.

En somme : quelle magnifique retour en enfance !

Publicités

2 Réponses to “Les malheurs de Sophie, de la Comtesse de Ségur”

  1. Lady K 23/03/2012 à 15:27 #

    Un classique que j’adore, comme tu le sais .. J’en garde un très très bon souvenir … Si tu as aimé il y a aussi les Petites filles modèles ♥ qui est tout aussi bien et on y retrouve Sophie. Enfin, ce sont des livres qui ont bercé mon enfance quoi ^^

    • askmetoread 23/03/2012 à 19:44 #

      Oui j’ai vu ça à la fin, pour les petites filles modèles, et y en a aussi un pour la suite des aventures de Paul, mais j’ai oublié le nom. En tout cas, les petites filles modèles c’est déjà dans ma WL ^^ En tout cas, c’était chouette, et ça m’a fait retourner en enfance pour le coup x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :