Hunger Games, tome 1, Suzanne Collins

10 Mar

Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé… Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim…

Hunger Games, c’est LE phénomène, nous sommes d’accord. On entends beaucoup parler de la saga dû à la prochaine sortie du film, et je me suis enfin décidée à la lire. Il faut dire que le résumé est alléchant et à vraiment tout pour plaire. Ça change de ce qu’on peut voir d’habitude, et c’est bien joué, ça, c’est sûr. D’ailleurs, je l’ai même prêté hier à ma cousine pour qu’elle s’y mette, elle aussi, vu que c’est à mon avis, un livre qu’il faut absolument avoir lu, et qui en vaut le détour. Je précise que ce ne fut pas un coup de coeur, pour une seule et unique raison, qui est, comme l’avait dit dans sa chronique LiliDrawinthecity, qui concerne l’âge conseillé pour lire ce roman. La cruauté est présente tout au long du livre, implicite ou explicite, et cela peut choquer certaines personnes. J’ai moi-même été choquée par l’une d’entre elle, c’est pour dire. C’est donc le gros bémol que j’ai trouvé.

Le concept en lui-même, l’idée de ces Jeux de la Faim organisés par la Capitole, et obligatoirement regardés par le reste de la population, les Etats-Unis dystopiques,  les Douze districts, et tout ça, c’est vraiment bien trouvé. C’est la première fois que je découvre un livre dystopique – si je ne m’abuse – et franchement j’adore, et j’adhère. Ici, on se laisse rapidement emporter par l’histoire, mais on se retrouve aussi confronté à cette réflexion implicite, à cette cruauté permanente, et à ce jeu de vie ou de mort dans l’arène. C’est bien envoûtant en tout cas, et on se laisse simplement prendre par le récit. Les pages tournent sans qu’on ne s’en rende compte, et une fois les jeux commencés, on ne peux tout simplement plus lâché ce livre.

Niveau personnage, je vous le dis tout de suite, je n’aime pas Katniss. Oui oui, c’est étrange, c’est incroyable, et touti quanti, mais non, elle ne m’emballe pas. Pourquoi ? Et bien, c’est très simple, elle m’exaspère dans sa façon de se comporter. Elle joue beaucoup trop. Dans les jeux, elle fait ce qu’on attends d’elle, ne cherche pas plus loin, et joue avec tout le monde. Je veux bien qu’il s’agisse d’un jeu de vie ou de mort comme je n’arrête pas de l’écrire, mais il y a tout de même des limites… Elle joue avec le feu, et surtout avec Peeta, tout ça, pour s’attirer les bonnes grâces des sponsors. Il me semble que Jess avait déjà souligné ce point, et je ne peux qu’être d’accord avec elle. Tout au long du roman, je me suis demandée quand elle était sincère, quand est-ce qu’elle faisait quelque chose sans attendre un quelconque retour. Je dois tout de même souligné son courage, de se proposer pour participer aux jeux à la place de sa petite soeur – même si c’était un peu gros que ce soit tombé sur elle, alors que son nom n’était inscrit que pour la première année. Mais venons-en à Peeta, qui est l’un de mes personnages préférés. Pas mal de monde ont, si je ne m’abuse, eut bien du mal à le cerner. Étrangement, moi non. Peeta est un personnage sincère et simple, et je l’ai senti dès le début, lorsque Katniss nous en parle pour la première fois. Dès ce moment, j’ai su à quoi m’attendre avec lui, malgré les doutes que nous inflige l’auteur par la suite. Et puis, il y a Cinna, ce styliste qui a choisit de représenter le district douze et qui fait des merveilles de ces dix doigts, sans compter qu’il est très rassurant, et qu’il donne de bons conseils. Et Rue alors, cette jeune fille qui est très débrouillarde, et qui n’hésite pas à venir en aide à Katniss ! Sans oublier Cato. Oui, j’aime les « méchants » et j’assume à cent pour cent. Cato, c’est le guerrier par excellence, j’ai envie de dire, même s’il n’est pas forcément toujours très fut-fut. Mais voilà, qui d’autre que lui aurait pu être le concurrent parfait, le rivale pour faire face à Katniss ? Personne.

Niveau narration, je regrette de n’avoir retrouvé que le point de vue de Katniss. Personnellement, j’aurais aimé avoir celui de Peeta, celui de Cato, celui de Rue, et d’autres concurrents. Je trouve que cela aurait été beaucoup plus intéressant que l’unique point de vue de Katniss, mais peut-être n’est-ce du qu’au fait qu’elle m’a agacé ? Allez savoir. J’ai par contre beaucoup aimé le fait de retrouver certains souvenirs de Katniss dans le récit. C’est quelque chose que j’apprécie tout particulièrement. Je trouve aussi dommage que l’on ne retrouve pas Prim, la soeur de Katniss, leur mère, où encore Gale à la fin. En parlant de celle-ci, je l’ai d’ailleurs trouvé un peu brute. J’aurais aimé une fin plus développée, une fin qui va jusqu’au bout, si j’ose dire. Malgré tout ces points, pas toujours très positifs d’ailleurs, je dois dire que j’ai vraiment adoré ce premier tome. Bon, vu l’engouement qu’a suscité le roman, j’étais bien obligée de nuancer mes propos, non ?

En somme : mais qu’attendez-vous pour le lire ?!

Publicités

6 Réponses to “Hunger Games, tome 1, Suzanne Collins”

  1. Lady K 10/03/2012 à 22:30 #

    C’est vrai qu’une petit variation dans les points de vue aurait été intéressante. Il me semble que ce sera le cas dans le film, du coup j’ai encore plus hâte d’aller le voir pour découvrir « l’autre côté » de l’action ^^

    Rue est vraiment adorable ♥ L’une des seules qui m’a fait pleurer …

    Et c’est vrai que la fin est un peu abrupte mais c’est pour nous donner encore plus envie de lire le tome suivant (fin, c’est ce qu’il faut se dire :D).

    • askmetoread 11/03/2012 à 20:34 #

      N’est-ce pas ? Rien que ceux de Prim, de Gale ou de sa maman, vu que c’est l’entourage de l’héroïne, mais perso, je crois que j’aurais alterné avec des points de vue d’autre participants. J’ai trop hâte de voir le film – et Alexander Ludwig, alias Cato (aa)

      Oui, Rue est adorable, comme tu dis. Y a pas franchement d’autre mot pour la décrire en fin de compte x)

      Ouais, mais quand même… Enfin je sais pas, je crois que j’aurais préféré une fin avec des retrouvailles, tu vois ?

      • Lady K 11/03/2012 à 21:52 #

        Ahaha, comme je vais penser à toi quand on verra Cato xD Impossible de faire autrement 😛

        Oui, mais bon, non les retrouvailles ce sera pour plus tard ? Peut-être qu’elle aura pas le droit de revoir sa famille tout de suite ? é_è

        • askmetoread 12/03/2012 à 16:38 #

          Oh arrête, j’en bave d’avance (a) *PAAF* Non sans rire, j’ai trop envie de voir le film en ce moment !

          Beh moi je sais ce qui se passe dans le tome 2 vu que je le lis, mais je ne t’en dirais pas plus x)

  2. Mathilde 16/03/2012 à 10:14 #

    Une critique pas toute positive. En tout cas je suis très impatiente de voir le film. Mais j’ai vu hier soir le lancement de l’avant première et j’ai trouvé l’acteur qui joue le rôle de Peeta ridiculement petit. Enfin bref… D’ici mercredi, c’est sur et certain que j’aurais vu le film. =)

    • askmetoread 16/03/2012 à 20:13 #

      Non pas toute positive, faut croire que j’avais envie de chercher la petite bête. Mais malgré tout j’ai adoré l’histoire hein 🙂 Et moi dont ! J’ai vraiment hâte de voir, même si je pense que ce sera pour début avril plutôt que fin mars x) À voir.
      Vraiment ? Josh est petit ? Oo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :