PS : i love you de Cecelia Ahern

29 Déc

Holly et Gerry s’aimaient follement. Ils vivaient et avaient la vie devant eux. Du moins le croyaient-ils… Mais Gerry meurt tragiquement. Holly est désespérée. Mais Gerry avait juré qu’il ne l’abandonnerait pas. Elle retrouve dix lettres à ouvrir après sa mort qui, le premier de chaque mois, aideront Holly à reprendre pied. Elle comprendra peu à peu que la vie vaut d’être vécue.

Je tenais particulièrement à ce que ce livre soit chroniqué le premier car il s’agit de mon premier coup de coeur 2011. J’avais ce livre depuis longtemps, et j’avais d’abord vu le film – il y a un moment aussi, d’ailleurs – qui m’avait beaucoup plu, et pas seulement à cause de Gerard Butler et l’Irlande. J’insiste ! En en parlant avec une amie, je me suis enfin décidée à le lire. Et je ne l’ai bien sûr absolument pas regretté ! Au delà d’une simple histoire d’amour, on retrouve un récit que l’on pourrait qualifier d’initiatique. Car cette jeune femme, qui vient de perdre son mari, son bras droit, doit vivre avec, et surtout continuer à vivre. Au travers de ces dix lettres, Gerry lui apprends à vivre à nouveau. Le chemin que parcours Holly tout au long du livre est vraiment épatant. Comme quoi, il n’y a que le temps qui puisse guérir les blessures.

Mais ce n’est pas qu’une histoire d’amour, comme d’autres. On retrouve également l’importance de la famille, et de l’amitié. Tout au long du roman, Holly est accompagné par ses proches dans diverses étapes de sa vie, diverses situations. D’ailleurs, on rit souvent à gorge déployée. Mais on pleure aussi – en tout cas moi. Et ma mère – parce que oui, cette délicate plume de Cecelia Ahern retranscrit bien les sentiments que l’on peu éprouvé. Ce n’est pas facile de réaliser que l’homme de sa vie n’est plus là et ne pourra plus jamais l’être. D’ailleurs, au fond, avec ses lettres, il n’aide pas toujours. Cela dit, ça reste quelque chose de vraiment plaisant que d’en recevoir de telles. Anyway, dans Ps : i love you, on suit le parcours d’Holly, de l’état de zombie, ou presque, à la renaissance. Sans compter que la relation Holly/Gerry, avant ou même après la mort du bonhomme, est vraiment touchante. On n’oublie pas les personnages secondaires, les proches de Holly, donc, qui, eux aussi ont un petit quelque chose qui fait que.

En somme : Un roman fort en émotion, et vraiment, vraiment intense. N’oubliez pas les mouchoirs !

Publicités

6 Réponses to “PS : i love you de Cecelia Ahern”

  1. accroauxmots 01/01/2012 à 11:47 #

    Celui là aussi je l’ai lu en VO ( je suis étudiante en Anglais donc dès que j’ai la force je lis en VO ), il m’avait beaucoup touchée également !

    • askmetoread 01/01/2012 à 12:44 #

      Je l’ai également en VO en pdf sur le pc, mais j’ai d’abord voulu le lire en VF, histoire de bien cerner touuuute l’histoire, avant de pouvoir me délecter de la VO. Et puis, c’est une bonne chose que tu lises le plus de livres en VO, comme ça, tu peux vraiment te délecter du style de l’auteur, et non de la traduction, et apprécier le livre pour sa juste valeur.

  2. Lady K 12/01/2012 à 18:14 #

    J’ai vu que le film et j’ai pleuré comme une madeleine moi … horriblement triste – vu avec mon chéri, alors t’imagine les questions genre « et si ça m’arrivait ?! – mais tellement beau et poétique.

    Ce que j’ai le plus retenu du film c’est finalement le geste du « bonhomme » comme tu l’appelles qui veut accompagner sa femme dans son deuil grâce à ces lettre. C’est tellement plein d’amour que rien que d’y penser j’en ai les larmes aux yeux. Mais comme tu le dis, ça ne l’aide pas forcément toujours !

    Je ne suis à priori pas tentée par le livre, mais je craquerai peut-être un jour !

    • askmetoread 12/01/2012 à 18:23 #

      J’avais d’abord vu le film aussi, et j’ai réagis de la même façon – le chéri en moins remarque. Mais à côté du livre, vraiment, c’est de la gnognotte. Niveau émotion, t’en as tellement plus dans le livre. Y a des passages qui te déchirent le coeur en miettes, et d’autres où tu ris comme une folle. Et en lisant le livre, tu te demandes encore plus ce que toi tu ferrais si c’était le cas. Alors que dans le film, c’est assez différent quand même. Puis oui, le geste du bonhomme – j’appelle tout le monde bonhomme, j’aime bien les bonhommes *sort*- est juste magnifique et horrible à la fois.
      Non vraiment, si tu as aimé le film, je te conseille fortement le livre. Rien que pour la fin, qui n’est pas la même je crois, et qui est merdique dans le film, et pour l’intensité des sentiments et des situations. Un de mes livres favoris en tout cas.

      • Lady K 12/01/2012 à 18:26 #

        Bon d’accord, tu m’as convaincue. Si le livre apporte vraiment un plus par rapport au film, je me le note ^^
        Merci en tout cas 😛

        • askmetoread 12/01/2012 à 18:32 #

          Je ne me souviens plus vraiment du film, mais oui oui oui, note-le ! Puis, de toute façon, les livres sont toujours meilleurs que les films (aa) Non, franchement, je pense que tu ne seras pas déçue par le livre. Puis je trouve que les moments d’amitié, ou familiaux sont beaucoup plus importants et nombreux dans le livre. Puis, Gerry est encore plus parfait dans le livre. Rien qu’en y repensant, j’ai des étoiles dans les yeux. Ou des larmes, sait pas trop x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :